La Coupe d’Afrique des Nations 2023 continue de nous offrir des moments de pure magie, et la Côte d’Ivoire est au cœur d’une histoire extraordinaire. Dans un scénario digne des plus grands récits sportifs, les Éléphants ont renversé le Mali samedi soir lors des quarts de finale qui resteront gravés dans les mémoires.

Il y a à peine deux semaines, l’équipe dirigée par Jean-Louis Gasset était au bord de l’élimination, humiliée chez elle par la Guinée équatoriale 4-0. La nécessité d’une victoire du Maroc face à la Zambie a permis aux Ivoiriens de se qualifier miraculeusement en tant que meilleur troisième. C’était le début d’une aventure héroïque.

Le choc contre le Sénégal en huitièmes de finale a déjà été marqué par un retournement de situation incroyable. Menée et dominée, la Côte d’Ivoire a égalisé à la dernière seconde grâce à un penalty de Franck Kessié, qui a ensuite assuré la victoire lors de la séance de tirs au but. Un dénouement inattendu qui annonçait une épopée mémorable.

Cependant, le récit prend une tournure encore plus folle lors du quart de finale contre le Mali. À dix contre onze après seulement 40 minutes de jeu, la Côte d’Ivoire a d’abord arraché l’égalisation à la dernière seconde du temps additionnel. Simon Adingra a égalisé après un contre favorable inespéré, forçant les prolongations.

Même réduits à dix contre onze, les coéquipiers de Séko Fofana ont continué à repousser leurs limites. Dans une séquence digne d’un scénario de film, Diakité a inscrit le but qualificatif à la dernière seconde des prolongations avec une madjer spectaculaire, bien qu’il ait été exclu pour avoir enlevé son maillot dans l’euphorie.

Les joueurs, les supporters, et même les observateurs neutres sont unanimes : cette victoire est magique. Les déclarations post-matchs reflètent l’incrédulité et la fierté. Sébastien Haller souligne la souffrance endurée, mais rappelle que c’est dans ces moments difficiles que naissent les plus belles victoires.

Malgré les suspensions de joueurs clés pour la demi-finale contre la RDC, l’euphorie à Abidjan est palpable. Cette CAN 2023 démontre une fois de plus que le football peut transcender la logique, créer des moments inoubliables et inspirer des nations entières.

Alors que la Côte d’Ivoire se prépare pour affronter la RDC dans une demi-finale déjà pleine de suspens, le rêve d’un nouveau sacre semble de plus en plus plausible. Le football, avec toute sa magie et son imprévisibilité, continue de captiver le monde et de faire vibrer les cœurs des passionnés

Espace PUB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici