L’équipe nationale féminine espagnole a brillamment décroché la première Ligue des Nations, s’ajoutant à son triomphe déjà acquis lors de la dernière Coupe du Monde. Dans une finale disputée à Séville, l’Espagne a confirmé sa suprématie en battant la France 2-0 ce mercredi.

Aitana Bonmati a ouvert les hostilités à la 32e minute avec un but impressionnant, mettant en avant la redoutable attaque espagnole. Caldentey a ensuite enfoncé le clou avec un deuxième but, scellant la victoire à 2-0.

Avec cette victoire, l’Espagne consolide son statut en tant que puissance dominante du football féminin, réalisant un exploit historique en remportant à la fois la Coupe du Monde et la Ligue des Nations.

Espace PUB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici